Que font les halogènes dans un flux et quel danger représentent-ils?

Les halogènes dans un flux

Les halogènes sont des éléments chimiques qui ont la propriété de réduire efficacement les métaux. Au cours de ce processus, des sels métalliques sont formés, qui sont généralement très solubles dans l’eau et qui attirent et retiennent également l’humidité de l’environnement. L’humidité et les sels métalliques créent ensemble un milieu conducteur d’électricité. Cela augmente considérablement les risques d’électromigration et de corrosion sur les circuits électroniques.

Conséquences

L’électromigration et la corrosion ont souvent pour conséquence que les courants électriques trouvent d’autres chemins pour circuler que ceux prévus. Cela peut avoir diverses conséquences sur le fonctionnement d’un circuit électronique : dysfonctionnement, mauvaise interprétation des données, défaillance d’un composant et même extinction de systèmes entiers.

Le sel métallique SnCl2 formé par Sn (étain) et Cl (halogène) est presque 100 fois plus soluble dans l’eau que le sel métallique PbCl2 formé par le plomb et le chlore. Cela signifie que l’utilisation d’halogènes peut causer beaucoup plus de dommages dans un processus sans plomb que dans un processus contenant du plomb.

Comment éviter les halogènes dans un flux

Il est donc nécessaire de toujours donner la préférence aux produits de soudage absolument sans halogène. Un produit IPC de classe L0 autorise toujours une quantité d’halogènes de < 500 ppm selon la norme J-STD-004B.

Interflux® dispose d’une gamme de soudage avec des produits “absolument sans halogène”, notamment des fils de soudure, des flux de soudure ou des pâtes de soudure.

Plus d’info?

Laissez vos coordonnées via le formulaire de contact et nous vous contacterons dès que possible !

– écrit par Bart van de Lisdonk

Retour à l'aperçu

Nos fantastiques partenaires

Interflux